Les 3 coachs et l'équipe devront dejouer les Berruyères pour espérer une belle.

Le LBB a rendez-vous avec son histoire

Le LBB n’a pas créé la sensation face à Bourges ce mercredi au Prado (91-75). Mais l’équipe de Stéphane Leite ne compte pas se laisser dicter le tempo dans une Cimenterie en feu ce samedi à 20 heures.

L’occasion d’écrire encore un peu plus son histoire se joue ce samedi pour le Landerneau Bretagne Basket en quarts de finale des playoffs. Cela passera par une meilleure rigueur défensive mais aussi par « plus de hargne et de cœur », dit Stéphane Leite. Son assistant Wani Muganguzi ajoute en plus « que les filles aillent jusqu’à leur dernier souffle sur le parquet. »

Et du souffle, il va en falloir pour contrer cette équipe de Bourges bien rodée. « La moindre erreur et approximation se paient cash », livre Wani Muganguzi. Il poursuit : « Elles savent tout faire ». Avec l’équipe la plus titrée de France prendre « 90 points cela devient compliqué si on veut espérer la victoire », confie Stéphane Leite.

Alors que faire pour les contrer ? « Il faut les réduire au maximum, analyse Stéphane Leite. Elles ne devront pas prendre des tirs tout installés, pas de lay-up et pas de seconde chance où elles puissent remettre en arrière. » Pour cela, il faudra les sortir de leur zone de confort et peut-être qu’à ce moment-là le LBB aura sa chance. « On devra agir et ne pas réagir », conclut Stéphane Leite.

Malgré la force de Bourges, l’équipe du LBB sent qu’il est possible de les faire chavirer.               Bourges est la seule équipe du Top 3 que Landerneau n’a pas encore battu. Alors pourquoi pas samedi à la Cimenterie ? Les coachs y croient : « Les filles ont envie de continuer à écrire l’histoire à la Cimenterie et nous aussi ! »

Aidons le LBB a continuer d’écrire son histoire et soutenons-les !

Allez le LBB !!